Les Dragons Chinois - Légendes

Publié le par 小盼盼

chinese-dragon-red.jpg

Le dragon chinois, (Chinois : Chinois simplifié , pinyin : lóng) est un dragon de la mythologie chinoise. C'est un symbole favorable de puissance et de pouvoir dans le folklore et l’art chinois, c’est la personnification du concept du yang. Le dragon chinois est associé avec le climat et l’eau ; selon la tradition, il existe une sorte de dragon qui apporte la pluie.

Légende de l’Empereur jaune

La légende indique que l'Empereur Jaune (黄帝 Huáng Dì) utilisait un serpent pour blason. Chaque fois qu’il était vainqueur d'une nouvelle tribu, il ajoutait l’emblème de son ennemi au sien, transformant ainsi le serpent en une créature composite, le dragon. Huang Di fut immortalisé en dragon à l'image de son blason. Le dragon chinois a le corps d’un serpent, les écailles et la queue d’un poisson, les bois d’un cerf, la face d’un qilin (créature mythique semblable à un daim avec le corps couvert de feu), des serres d'aigle et les yeux d’un démon. Il vole dans le ciel au milieu des nuages. Presque toutes les images de dragons chinois les représentent jouant avec une perle de feu. On suppose que c’est cette dernière qui leur donne leur pouvoir et leur permet de monter au paradis.

D'autre part, comme les Chinois considèrent Huang Di comme leur ancêtre, ils se nomment quelquefois les "descendants du dragon”.

Légende de la carpe

Une autre légende dit que les carpes qui sont capables de sauter au-dessus de la porte du dragon deviennent des dragons. Plusieurs chutes d’eau et cascades en Chine sont désignées comme l'emplacement de ces fameuses "portes du dragon". Cette légende est une parabole enseignant que la bonne conduite et les efforts permettent de surmonter les obstacles et de s'améliorer.

Les orteils du dragon

Les dragons impériaux chinois ont cinq orteils à chaque pied ; les dragons coréens et indonésiens en ont quatre et les japonais trois. Pour expliquer ce phénomène, la légende chinoise prétend que les dragons sont chinois à l’origine, et plus loin ils voyagent, plus ils perdent d'orteils ; aussi le dragon chinois n'est-il présent qu'en Asie car s'il était allé plus loin il aurait perdu tous ses orteils. Une légende japonaise prend le contrepied de la version chinoise : elle fait naître les dragons au Japon et prétend que le nombre de leurs orteils augmente au fur et à mesure qu’ils s’en éloignent. S'ils étaient allés trop loin, ils auraient eu trop de doigts pour marcher correctement. En Corée et en Indonésie, les deux explications s’appliquent indifféremment.

Il existe une autre interprétation de la variation du nombre d'orteils. Selon plusieurs sources, les dragons chinois avaient en principe quatre orteils et seul le dragon impérial en avait cinq. C’était une infraction majeure pour un autre que l’empereur d’utiliser le symbole du dragon à cinq serres.

Le nombre du dragon

En Chine, le nombre neuf est considéré comme de bon auspice (« neuf » 九 jiǔ ressemblant à « durable » 久 jiǔ) et les dragons chinois y sont souvent associés. Par exemple, un dragon chinois est normalement décrit en termes de neuf attributs et a habituellement 117 écailles soit 81 (9x9) mâles et 36 (9x4) femelles.

Les neuf types de dragon

  • Tianlong (天龍), le dragon céleste
  • Shenlong (神龍), le dragon spirituel
  • Fuzang-Long (伏藏龍), le dragon des trésors cachés
  • Dilong (地龍), le dragon souterrain
  • Yinglong (應龍), le dragon ailé
  • Qiulong (虯龍), le dragon cornu
  • Panlong (蟠龍), le dragon enroulé qui habite les eaux
  • Huanglong (黃龍), le dragon jaune, qui émergea de la rivière Luo pour montrer à Fuxi les éléments de l’écriture
  • Longwang (龍王), le roi-dragon.
Dragon_chinois.jpg

Publié dans Chine - 华夏

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article