Premières semaines...

Publié le par Marc-Antoine

Flashinfo.gif


Depuis mon entrée à l’école de Gendarmes de Châteaulin le 14 Décembre 2009, je n’ai vraiment eu le temps d’écrire cet article que le 18 Décembre à 20 h 45.

Niveau articles, j’ai été prévenu par mon Capitaine de Compagnie que nos faits et gestes étaient « pistés » sur internet à propos de l’école, en gros pas de photos ni de commentaires déplacés à propos l’école, des Gradés et des Collègues.

 

Petit récapitulatif de la semaine …

 

Parti de Calais (62) à 07 h le Dimanche 13 pour aller à la Gare de Lille Europe et prendre le train de 08 h 46 en direction de Rennes.

Le train démarre et fait ainsi la rencontre de plusieurs de mes futurs collègues du Nord Pas De Calais.

 

Le temps de faire connaissance nous arrivons rapidement en Gare de Rennes, malheureusement les temps de grèves de la compagnie ferroviaire qui sont tombés ce jour nous ont modifiés notre destinations et horaires. Bref, nous sommes tout de même arrivés à destination le soit vers 20 h 30 où d’autre EGAV attendais la navette qui nous conduira tous à l’école.

 

On peu dire que notre vie de civile s’est réellement arrêtée quand nous franchisâmes la barrière d’entrée. Dès notre arrivée nous avons été accueilli par un Adjudant qui nous as rapidement montré nos chambres pour y déposer nos valises. Pas encore le moment de se reposer après plus de 800 kms de route, bien que nous ne commencions que le lendemain à 11 h, notre Adjudant nous à fait notre premier rassemblement sur la place de notre Compagnie pour faire un petit briefing avant de monter dans les chambres.

 

Au nombre de 5 par chambre nous avons été désigné comme groupe 3 (un groupe était composé d’environ 30 membres) et avons eu l’ordre de l’extinction des feux à 23 h pour être débout à 06 h 00 le lendemain et pouvoir prendre notre premier petit déjeuné au mess à 06 h 30. Le temps de prendre ce petit déj’, un rapport était prévu à 07 h 50 à la place de notre Compagnie pour accueillir les nouveaux arrivants du jours et faire connaissance avec nos formateurs,  un Major, deux Adjudants Chefs et un Lieutenant, le tout Commandé par le Capitaine de la Compagnie.

 

A peine le petit déjeuné digéré qu’on nous a appris comment se placer en  rang, repos et garde à vous, il faudra s’y habituer ce sera 5 – 6 fois par jour.

 

A 11 h tout le monde était présent, 120 élèves étaient prêts à commencer leur futur métier et à cohabiter dans la joie et la bonne humeur, …. et les ordres, et le froids et … euh plein de bonnes choses, certainement.

 

Dans chacune des chambres un petit livret est à disposition des élèves, celui-ci indique plusieurs règles à connaître par cœur, les principaux horaires et également le fameux Chant Compagnie ! Je partage un petit extrait de ce carnet qui vous expliquera mon peu de temps que je passe sur internet…

 

L’emploi du temps est réglé par la progression hebdomadaire qui est affichée.

En dehors des horaires d’emploi programmés et jusqu’à l’extinction des feux, vous êtes libre de circuler à l’intérieur de l’enceinte de l’école sauf ordre contraire.

 

Les déplacements de groupe se font en ordre serré et toujours en chantant.

L’usage du téléphone portable est seulement autorisé entre 12 h 30 et 13 h 00, 19 h 00 et 20 h 00, 21 h et 21 h 15. En dehors de ces horaires il est formellement interdit de détenir un téléphone portable.

 

06 h  - Réveil                                      06 h à 06 h 30 – Toilette & mise en batterie des lits

06 h 30 à 07 h 15 – Petit Déj              07 h 50 – Rapport

08 h 00 à 12 h – Instruction                 12 h à 13 h 15 – Déjeuner & lit au carré

13 h 20 – Rapport                               13 h 30 à 17 h 30 – Instruction

17 h 30  - Rapport                              17 h 45 à 20 h 00 – Dîner & Travaux d’Intérêt Général

20 h 00 à 21 h 00 – Etude                   21 h 00 à 21 h 15 – Détente

21 h 15 à 22 h 00 – Etude                   22 h 30 extinction des feux collectif

 

On à vraiment des journée chargées, et les temps de détente ou les temps libres sont quasiment inexistants (pour le moment).

 

Cette première semaine, nous avons plutôt beaucoup appris, en effet, nous savons nous placer en ordre serré, marcher au pas, le droite-droite, gauche-gauche et le demi-tour droite et presque connaître le Chant Compagnie. Nous savons dorénavant les grade et comment se présenter à un supérieur le tout au garde à vous : élève Gendarme Adjoint Volontaire NOM, 2ème compagnie, 3ème Peloton, à vos ordres GRADE.

 

Avec des journées commençants à 05 h 30 environ (pour que tout le monde puisse prendre sa douche) jusque 22 h 30 ça fait peu de repos, et le temps pour manger est souvent très court, il faut pas oublier que nous ne sommes pas la seule Compagnie à manger.

 

En parlant de nourriture, il ne faut vraiment pas se plaindre, c’est tout simplement excellent avec des plats différents chaque jours ! (Tartiflette, Frites, Bison, saumon…)

 

Nous sommes allés à l’habillement pour recevoir notre paquetage, treillis, survêtements mais également une seconde visite médicale ou j’ai eu le droit à 3 vaccins … Méningite, Grippe et DTP dont j’ai eu une contraction du triceps droit pendant 3 – 4 jours.

 

Nous avons été séparé par pelotons Jeudi, ainsi 4 Pelotons forment la 2nd Compagnie de la 30ème Promotion d’élèves Gendarmes Adjoints Volontaires de l’école de Châteaulin.

 

Il faut avouer qu’il faut un bon moral pour le tenir le choc, il est certain que notre instruction sera difficile, qu’on suivra une autorité sévère, mais il ne faut pas oublier qu’au bout un métier méritant nous attend, les formateurs savent ce qu’ils font et les élèves qui ne tiennent pas le choc démissionnent. Déjà 6 depuis Lundi dernier nous ont quittés.

 

Le contrat est donc signé, j’ai officiellement quitté le monde des civils pour intégrer celui des militaires, bon certes, mon grade actuel est EGAV (Elève Gendarme Adjoint Volontaire) mais me promet un bon avenir enrichissant (niveau connaissance et budgétaire) ^^.

 

Sinon, personnellement c’est une expérience très enrichissante, un peu fatigué de ces longues journées, à rester au repos, au garde à vous et à marcher sous la pluie, la neige et un vent glacial mais avec l’habitude et du courage ni le temps, ni le moral ne nous arrêtera.

Entre Camarades, l’entente est très bonne, (Gendarmerie, tous unis !). Les formateurs sont biens, je ne le dis pas sachant que cet article sera certainement lu par plusieurs d’entres eux, mais ils connaissent leur boulot et savent comment nous former dans la cohésion et la discipline.

 

Voici pour cette première semaine, j’ai qu’une seule journée de permission ce week end, et ce sera deux jour les prochaines fois. Je serai libéré pour la fête de Noël et on est en négociation pour celles de  la nouvelle année.


La citation à retenir de cette semaine reste "bande de cafards flytoxiques"

 

 Je vous tiens au courant pour la suite de mon parcourt !

 

Voici le Chant Compagnie

 

Héritiers de huit siècles d’histoire

 

Héritiers de huit siècles d’histoire

Nous sommes soldate de ka loi

Protéger est notre seule gloire

C’est aussi notre acte de foi.

Les conflits que le pays traverse

Ont permis à nos anciens

De signer des lettre de noblesse

Dont nous devenons les gardiens !

 

Refrain

 

Gendarme adjoint, comme l’acier forge toi l’âme.

Les devanciers gardent la flamme.

 

Comme au temps des grandes chevauchées

Nous sillonnons tous les chemins

Terre de France par d’autres léguées

Nous devons te garder demain.

Quand parfois jeté dans la déroute

Le Gendarme doit frayer sa route

Entre la loi et le drapeau !

 

Refrain

 

Gendarme adjoint, comme l’acier forge toi l’âme.

Les devanciers gardent la flamme.

 

Aujourd‘hui quand le danger nous presse

Le Malandrin le meurtrier

Quand un groupe d’égarés se dresse

Jusqu’à nos vies il faut payer

Nous voulons mériter notre place

Nous croyons à notre métier

Au secours de celui qu’on menace

Nous sommes prêts à nous porter

 

Refrain

 

Gendarme adjoint, comme l’acier forge toi l’âme.

Les devanciers gardent la flamme.

 

Quand on fait partie de l’équipage

Du grand vaisseau Gendarmerie

Si le choix des missions nous partage

L’esprit de corps nous réunis

Que l’on soit Gendarme spécialiste

En escadron, en bleu, en bis

Enquêteur ou bien motocycliste

Le ralliement c’est le képi !

 

photoradaflash2.jpg

Publié dans Gendarmerie

Commenter cet article